Aïe - aïe aïlle !!!!! comme dirait nos chers amis du sentier : c'est la cata !!!!

Hier soir, devant Top Chef, je me suis pris une tuile... aux amandes ?, non ! Une vrai de vrai !!

Un coup de couteau (orange) dans le coeur ? presque !!

Odette, ma belle Odette, nous a fait un sacré malaise : mon aiguille circulaire s'est cassée entrainant dans sa chute une multitude de mailles et un anneau marqueur  à chercher sous la couette (sans réveiller l'homme qui ronflait déjà à mes côtés) !

Et comme il ne faisait pas assez clair pour réparer tout cela de suite, j'ai du attendre pour réparer. J'aurais faire pire que mieux : Tous les rattrapages de mailles, ne serait-ce que pour une seule, faits le soir à la lueur d'une pauvre lampe de chevet, ce sont toujours révélés catastrophique le lendemain matin ...

Du coup je ne vous raconte pas la nuit de stress que j'ai passé et ce matin, ni une ni deux, dès le petit déjeuner terminé et dès que les pirates furent expédiés à l'école, ce fut "Urgences" à la maison : Opération chirurgicale en vue !!

Etape 1 : arrêter l'hemorragie de mailles orphelines 

Etape 2 : souturer cette p... d'aiguille et essayer de refixer le satané fil à son aiguille !

Bilan de l'opération : 

a) Vive les briquets : ça fait ramollir le fil,

b) Vive les petites pinces (cette fameuse malette de petites pinces que mon homme m'a offert pour fabriquer des bijoux est décidement bien utile, surtout que je n'ai plus besoin d'aller farfouiller dans son bordel atelier) : ça m'a permis de couper le bout de fil abîmé et de lui redonner une petit forme éffilée au bout pour le rentrer dans le bout de l'aiguille

c) Vive la super glue : ça colle ! 

P1000468

 

 

Maintenant je croise les doigts pour que cela tienne, enfin j'essaye de croiser les doigts, car avec tout cela, je les ai beaucoup mis à contribution et mon pauvre pouce et index sont légèrement cramés et surtout recouverts d'une fiche couche de colle très désagréable au toucher !

Ah c'est dur la vie d'artiste tricoteuse !!

Bon allez il faut que j'y retourne, Odette est en salle de réveil !